Journée mondiale sans tabac – 31 mai 2020 (informations ARS)

 

La journée mondiale sans tabac 2020 a pour thème de « protéger les jeunes contre les manipulations de l’industrie et de les empêcher de consommer du tabac et de la nicotine ». Les jeunes constituent le principal public cible de l’industrie du tabac. Une multitude de techniques de marketing sont spécialement mises en place pour séduire ce public particulièrement vulnérables.

En Normandie, on note une plus forte prévalence du tabagisme quotidien chez les jeunes de 17 ans associée une consommation plus intensive : en 2017, la prévalence du tabagisme quotidien chez les jeunes de 17 ans était significativement plus forte en Normandie que dans les autres régions avec 30,0 % de fumeurs quotidiens (moyenne de 25,1% en France). En outre, la prévalence de la consommation intensive du tabac (au moins 10 cigarettes par jour durant les 30 derniers jours) était de 7,5 %, valeur significativement plus élevée que les autres régions (moyenne nationale de 5,2%). Données : Bulletin de santé publique Normandie. Janvier 2019. ”

 

Pour rappel, les objectifs du PNLT (Plan national de réduction du tabagisme) sont :

  • Moins de 30% des jeunes de 17 ans fumeurs quotidiens en 2020 (objectif atteint en 2017);
  • 25% de jeunes de 17 ans fumeurs quotidiens en 2022;
  • Moins de 20% de jeunes de 17 ans fumeurs quotidiens en 2024;
  • Moins de 5% de jeunes de 17 ans fumeurs quotidiens en 2032;
  • Les enfants nés en 2014 deviennent la 1re génération d’adultes non-fumeurs.

Le tabac, responsable de 15% des décès normands, représente la 1re cause de mortalité pour la région et la 1re cause de mortalité évitable.

(Objectifs <5% de fumeurs âgés de 18 ans, soit 5% de fumeurs âgés de 17 ans en 2031).

 


 

Le tabagisme des jeunes en Normandie

En Normandie, de nombreuses actions de prévention et de réduction du tabagisme sont mises en place auprès des jeunes, identifiés comme public prioritaire. Le premier axe du P2RT (Plan régional de réduction du tabagisme) est de « protéger nos enfants et éviter l’entrée dans la tabagisme ».

La mise en place d’un ensemble d’intervention conduit à « dé-normaliser » le tabac et le tabagisme, c’est-à-dire à changer durablement l’image des produits du tabac, à les rendre moins socialement acceptables, moins accessibles et moins désirables pour les jeunes.

Pour mener à bien cet axe, quelques programmes probants sont déployés dans les établissements scolaires de Normandie.

Consulter l’ensemble des programmes probants normands

N’hésitez pas à orienter les jeunes vers les CJC (Consultation Jeunes Consommateurs) qui permettent un accompagnement spécifique pour les jeunes 12/25 ans.

Consulter plus d’informations et annuaire régional

Pour aller plus loin :

Télécharger le Plan Régional de Réduction du Tabagisme en Normandie (P2RT)

 

Source : ARS Normandie